Journée d’Étude: Faire des mathématiques différemment…
Février 2018

Inscription: http://goo.gl/forms/5J3JkzsXd9


———————–
 

 

Journée d’étude en didactique des mathématiques

26 mai 2016, 9h à 16h, PK-5115 (UQAM)


Réflexion autour d’une proposition de S. Papert :
« Faire des mathématiques différemment, c’est faire des mathématiques différentes »

Dans les années 1970, Papert met en route un programme de recherche révolutionnaire à travers lequel il propose de faire vivre aux enfants les mathématiques d’une manière nouvelle : la programmation. Ses travaux l’amènent rapidement à formuler plusieurs propositions « choc », dont celle faisant l’objet de cette journée d’étude. Pour lui, l’environnement informatique permet de faire des mathématiques de façons bien différentes de ce que l’on rencontre généralement à l’école (par l’écriture de programmes, le débogage, etc.), et il remarque que la forme des idées mathématiques dans ce contexte est elle aussi changée. Ayant la formule facile, il a alors l’audace d’exprimer ainsi sa vision du phénomène : « Faire des mathématiques différemment, écrit-il, c’est faire des mathématiques différentes ».

Cette idée de Papert dépasse évidemment le cadre de la technologie, comme lui-même le laisse entendre souvent : les travaux de Noss sur l’activité mathématique en contexte professionnel en donne des exemples intéressant. Mais ces illustrations sont encore aujourd’hui assez limitées, et on ne s’est pas vraiment penché sur les aspects épistémologiques qui nécessairement l’accompagne. Si bien que l’on peut se demander aujourd’hui quel sens il est possible de donner à cette affirmation. Dans quelle mesure, à quel degré, dans quel contexte, sous quelles réserves, avec quelles limites, suivant quelle vision, et avec quels avantages peut-on prendre au sérieux l’idée de Papert? Du point de vue de la recherche, quels sont les travaux qui vont peut-être dans le sens de cette affirmation? Quelles conséquences peut-on envisager au niveau des « contenus » ? Comment, dans cette perspective, peut-on répondre, entrer en dialogue, avec une vision qui insiste sur compréhension « universelle » ou « transcendante » des mathématiques ?

Pour cette journée d’étude, nous avons choisi de réfléchir à la proposition sous l’angle de nos travaux actuels au Laboratoire épistémologie et activité mathématique. Ils s’agit pour nous d’essayer de faire sens de l’idée de Papert, d’en explorer les possibilités et les limites, d’en éprouver la résistance et la texture, d’en voir la richesse et les difficultés, et par là d’avancer nos propres réflexions autour des questions qui plus précisément nous intéressent. N’en ressortira-t-il pas un approfondissement à la fois conceptuel et empirique des enjeux liés à cette proposition, et un ensemble de regards sur l’activité mathématique qui tout à la fois se précisent et se nuancent?

Les membres du Laboratoire épistémologie et activité mathématique vous invitent donc à assister, pour discuter avec nous, à une journée d’étude au cours de laquelle de brèves présentations seront suivies d’échanges sur ce thème. Vous aurez ainsi l’occasion d’entendre et d’échanger sur les thèmes suivants :

  • Technologies et activité mathématique variées (K.-P.Tremblay)
  • A new epistemology-at-work? Le cas du calcul mental (J.Proulx)
  • Les jeux mathématiques, un contexte particulier pour l’activité mathématique (S.Héroux)
  • Quelques distinctions sur les mathématiques reliées à la notion d’enseignement émergent (G.Barabé)
  • Formes de langages et/en mathématiques (R.Barrera)
  • Différences et répétitions… dans l’activité mathématique (J.F.Maheux et M.-L.L-Lamarche)

La journée débutera avec une brève contextualisation des propos de Papert, et sera conclue par une réflexion « à chaud » livrée par nos grands témoins pour l’occasion : Sophie Renée de Cotret (UdM) et Nadine Bednarz (prof. émérite, UQAM).

 

Si vous êtes intéressés à prendre part à cette journée, écrivez-nous a leam@uqam.ca ou via le formulaire en ligne : http://goo.gl/forms/5J3JkzsXd9

Horaire de la journée

08h30 – Accueil
09h00 – Mot d’ouverture
09h15 – Présentation 1 (S.Héroux)
10h00 – Présentation 2 (K.-P.Tremblay)
11h00 – Présentation 3 (G.Barabé)
11h45 – Présentation 4 (R.Barrera)
12h30 – Dîner
13h30 – Présentation 5 (J.Proulx)
14h15 – Présentation 6 (J.-F.Maheux & M.-L.L.-Lamarche)
15h00 – Grands témoins et discussions
16h30 – Fin de la journée d’étude

Au plaisir d’échanger avec vous!